Développement d’une méthodologie d’évaluation des performances des microcapteurs de particules en condition de circulation automobile sur Paris - Ineris - Institut national de l'environnement industriel et des risques Access content directly
Conference Papers Year : 2020

Development of a methodology for the evaluation of performances of low-cost optical PM2,5 sensors for indoor air quality monitoring in mobility situations by car around Paris

Développement d’une méthodologie d’évaluation des performances des microcapteurs de particules en condition de circulation automobile sur Paris

Abstract

Since the average time spent in automotive interiors in industrialized countries exceeds one hour a day, the monitoring of individual PM exposures in such environments is a matter of public concern. Low-cost optical sensors seem to be able to tackle this challenge thanks to interesting features. However, although the benefits of such products are many, technical locks subsist and are just as numerous. Focused on PM2.5 and carried out in real conditions of mobility by Paris, this study aims to present the first results of an innovative methodology comparing data provided by low-cost optical sensors, optical PM-counters and reference measurements under real traffic conditions. Although the results of the two campaigns show large differences between the nominal values provided by the sensors and those obtained by gravimetry, they nevertheless tend to validate the methodological approach and to show that the reference-sensor correlation coefficients remain high (r = 0 , 74). The exploitation of all the acquisitions provides the tracks for understanding the metrological biases observed.
Dans la mesure où le temps quotidien moyen en habitacle automobile au sein de la population des pays industrialisés dépasse l’heure, la surveillance des expositions individuelles aux PM dans de tels environnements constitue une préoccupation croissante à laquelle les capteurs optiques bas-coûts cherchent à répondre. Si les avantages apportés par de tels équipements sont nombreuses, les verrous scientifiques et technologiques sont tout aussi nombreux. Centrée sur les PM2.5 et réalisée en conditions réelles de mobilité à Paris et ses environs, cette étude vise ainsi à présenter les premiers résultats d’une méthodologie innovante comparant des données fournies par des capteurs optiques bas-coûts, des compteurs particulaires et des mesures obtenues par gravimétrie en conditions réelles de circulation. Si les résultats des deux campagnes illustrent de forts écarts entre les valeurs nominales affichées par les capteurs et celles obtenues par gravimétrie, ils tendent cependant à valider l’approche méthodologique et à montrer que les coefficients de corrélation référence-capteurs restent élevés (r = 0,74). L’exploitation de l’ensemble des acquisitions fournit les pistes de compréhension des biais métrologiques observés.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020-006_post-print.pdf (851.48 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

ineris-03319934 , version 1 (13-08-2021)

Identifiers

Cite

Brice Berthelot, Ambre Delater, Sébastien Fable, Cécile Raventos, Jessica Queron, et al.. Développement d’une méthodologie d’évaluation des performances des microcapteurs de particules en condition de circulation automobile sur Paris. 33ème Congrès Français sur les Aérosols (CFA 2020), Jan 2020, Paris, France. ⟨10.25576/ASFERA-CFA2020-19702⟩. ⟨ineris-03319934⟩

Collections

INERIS
78 View
52 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More