Prédictions de l’effet de mélanges perturbateurs endocriniens sur le cycle ovarien chez la femme - Ineris - Institut national de l'environnement industriel et des risques Access content directly
Journal Articles Rapport Scientifique INERIS Year : 2018

Prédictions de l’effet de mélanges perturbateurs endocriniens sur le cycle ovarien chez la femme

Abstract

Combining modeling with databases of exposures and toxicity can predict human health risks from exposures to chemical mixtures. To assess the potential effects of random mixtures of aromatase inhibitors on the dynamics of women’s menstrual cycles, we simulated millions of exposures scenarios to mixtures of 86 aromatase inhibitors. A pharmacokinetic model was used to predict the internal concentration of each chemical for up to two years. A ToxCast aromatase assay provided concentrationinhibition relationships for each chemical. The resulting total aromatase inhibition was input to a mathematical model of the hormonal hypothalamus-pituitary-ovarian control of ovulation in women. Above 10 % inhibition of estradiol synthesis, noticeable (eventually reversible) effects on ovulation were predicted. About 10 % of the combined exposures simulated had mild to catastrophic impacts on ovulation. A lower bound on that figure, obtained using an optimistic exposure scenario, was 0.3 %. These results demonstrate the possibility to predict large-scale mixture effects for endocrine disrupters with a predictive toxicology approach, suitable for high throughput ranking and risk assessment
La sécurité des produits chimiques est en général évaluée produit par produit, sans tenir compte de la somme des expositions possibles ni des synergies ou antagonismes potentiels des co-expositions. L’hypothèse faite par défaut est que le contrôle des expositions à chaque produit est suffisant pour nous protéger des expositions multiples. Il y a peu de justification à cette hypothèse, pourtant l’effet potentiel des co-expositions est rarement évalué. La constitution récente de larges bases de données sur les expositions et les effets des produits chimiques, et les avancées dans la puissance de calcul permettent maintenant une exploration de ce problème. Dans cette optique, nous avons récemment évalué à l’aide de modèles mathématiques la magnitude des effets potentiels de l’exposition à des mélanges d’inhibiteurs de l’aromatase sur la dynamique du cycle menstruel chez la femme. L’aromatase est une enzyme clef de la synthèse de l’oestradiol, hormone sexuelle fondamentale pour la reproduction des mammifères.

Domains

Toxicology
Fichier principal
Vignette du fichier
2018-401.pdf (636.12 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publication funded by an institution

Dates and versions

ineris-02044876 , version 1 (21-02-2019)

Identifiers

  • HAL Id : ineris-02044876 , version 1

Cite

Frédéric Bois. Prédictions de l’effet de mélanges perturbateurs endocriniens sur le cycle ovarien chez la femme. Rapport Scientifique INERIS, 2018, 2017-2018, pp.58-59. ⟨ineris-02044876⟩

Collections

INERIS
154 View
105 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More