Cohorte MecoExpo : utilisation du méconium pour estimer l’exposition in utero aux pesticides des nouveau-nés en Picardie - Ineris - Institut national de l'environnement industriel et des risques Access content directly
Journal Articles Revue de médecine périnatale Year : 2014

Cohorte MecoExpo : utilisation du méconium pour estimer l’exposition in utero aux pesticides des nouveau-nés en Picardie

Abstract

The MecoExpo study was conducted in Picardy, an agricultural region where pesticides are used. This study was designed to evaluate the relationship between parental and fetal exposure to pesticides. Neonatal anthropomorphic parameters were compared to parental pesticide exposure during pregnancy. Parental exposure to pesticides was assessed by means of a validated questionnaire. In utero fetal exposure was assessed for the first time in France by means of neonatal meconium assays. Nine-hundred and ninety-three mother-newborn pairs were included. A significant relationship was observed between maternal occupational exposure to pesticides and low birth weight for gestational age. An association was also observed between preterm birth and paternal exposure to pesticides. At least one pesticide was detected on meconium screening in 85% of newborns. The pesticides most frequently detected were organophosphorus and carbamate metabolites. These pesticides are commonly used for extensive field treatments in Picardy. A significant relationship was observed between maternal and paternal occupational exposure to pesticides and neonatal anthropomorphic parameters. Positive screening for pesticides in the meconium of newborns was assessed for the first time in France.
L’étude MecoExpo menée en Picardie, région agricole utilisatrice de pesticides, visait à mettre en relation l’exposition parentale et l’imprégnation foetale aux pesticides avec les paramètres cliniques du développement fœtal relevés à la naissance. L’exposition parentale aux pesticides a été évaluée par un questionnaire et l’imprégnation foetale aux pesticides, pour la première fois en France, par un dosage dans le méconium. Neuf cent quatre-vingt-treize couples mère-enfant ont été inclus. Une association entre exposition professionnelle maternelle aux pesticides et augmentation du risque de restriction de croissance fœtale pour le poids de naissance a été observée. Une augmentation du risque de prématurité chez les enfants issus de père travaillant dans un secteur exposé aux pesticides a également été relevée. Quatre-vingt-cinq pour cent des nouveau-nés présentaient au moins un des pesticides recherchés dans leur méconium. Les pesticides observés le plus fréquemment sont les métabolites des organophosphorés et ceux des carbamates, deux grandes familles d’insecticides dispersés sur les grandes cultures. Des associations entre l’exposition professionnelle maternelle et paternelle et les paramètres cliniques à la naissance ont été observées. La recherche des pesticides a été réalisée pour la première fois en France dans le méconium de nouveau-nés.
No file

Dates and versions

ineris-01863946 , version 1 (29-08-2018)

Identifiers

Cite

Pierre Tourneux, Flora Mayhoub, Elodie Haraux, Caroline Deguines, Thierry Berton, et al.. Cohorte MecoExpo : utilisation du méconium pour estimer l’exposition in utero aux pesticides des nouveau-nés en Picardie. Revue de médecine périnatale, 2014, 6 (2), pp.122-133. ⟨10.1007/s12611-014-0277-5⟩. ⟨ineris-01863946⟩
248 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More