Evaluation du transfert des composés organiques des MIOM utilisés en sous-couche routière dans des ouvrages de construction récente - Ineris - Institut national de l'environnement industriel et des risques Access content directly
Journal Articles Environnement, Ingénierie & Développement Year : 2006

Evaluation du transfert des composés organiques des MIOM utilisés en sous-couche routière dans des ouvrages de construction récente

Abstract

The management of the Municipal Solid Waste Incineration Bottom Ashes (MSWI-BA) and their reuse in the road construction are controlled by the regulation of 1994, 9th May. The organic components as PolyChloroDibenzo-para-Dioxines (PCDD) and PolyChloroDibenzoFurannes (PCDF) are not taken into account by the regulation. In this study, two scenarios of MIOM recycling are investigated: the embankment and the subgrade layer. Investigations were conducted to determine the PCDD/PCDF content and profiles of different congeners in the MSWI-BA used in the road construction. The eventual release of these components in the underlying soil was also estimated to evaluate the impact on the environment. The auscultation were realized in two sites containing MSWI-BA produced in 2002 and 2003. The MSWI-BA from the recent incinerator has revealed a weak PCDD/PCDF content varying from of 6,6 to 20 ng I-TEQ/kg MS. The PCDD/PCDF content in the underlying soil are in the same order of magnitude than the content of the reference soils sampling out of the MSWI-BA influence and the soils sampled in the urban zone, indicating no transfer of PCDD/PCDF from MSWI-BA to surrounding soil.
La gestion des Mâchefers d'Incinération d'Ordures Ménagères (MIOM) et leur utilisation en technique routière est régie par les critères de la circulaire du 9 mai 1994 qui ne tiennent pas compte des composés organiques tels que les PolyChloroDibenzo-para-Dioxines (PCDD) et les PolyChloroDibenzoFurannes (PCDF). Dans cette étude deux scénarios de valorisation sont évalués: l'utilisation des MIOM en matériau de remblais de chaussée, et l'usage comme granulat de couche de fondation. Les investigations réalisées à l'échelle du site ont été menées en vue de déterminer les teneurs et les profils des congénères PCDD/PCDF dans les mâchefers d'incinération d'ordures ménagères utilisés en construction routière et la mobilité de ces composés vers le sol sous-jacent afin d'évaluer l'impact sur l'environnement. Les auscultations ont été réalisées dans deux ouvrages contenant des MIOM produits en 2002 et 2003. Ces MIOM, issus d'incinérateurs de conception récente, présentent des teneurs en PCDD/PCDF généralement faibles. Elles varient selon le site considéré de 6,6 à 20 ng-I-TEQ/kg MS. Les teneurs en PCDD/PCDF des sols sous-jacents aux MIOM utilisés en sous couche routière récents sont du même ordre de grandeur que les sols de références échantillonnés hors de l'influence des MIOM et que les sols prélevés en zone urbaine. Ces résultats indiquent une absence de transfert des PCDD/PCDF des MIOM vers les sols sous-jacents.
Fichier principal
Vignette du fichier
3_badreddine.pdf (315.51 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

ineris-00961906 , version 1 (20-03-2014)
ineris-00961906 , version 2 (06-05-2021)

Identifiers

Cite

Rabia Badreddine, Ivan Drouadaine. Evaluation du transfert des composés organiques des MIOM utilisés en sous-couche routière dans des ouvrages de construction récente. Environnement, Ingénierie & Développement, 2006, N°43 - Juillet-Août-Septembre 2006, pp.21-26. ⟨10.4267/dechets-sciences-techniques.1849⟩. ⟨ineris-00961906v2⟩

Collections

INERIS
138 View
632 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More