Modélisation de la composition chimique de la troposphère avec CHIMERE - Ineris - Institut national de l'environnement industriel et des risques Access content directly
Journal Articles La Météorologie Year : 2011

Tropospheric chemical composition modeling with CHIMERE

Modélisation de la composition chimique de la troposphère avec CHIMERE

Abstract

La présence d'espèces gazeuses et particulaires (aérosols) dans l'atmosphère peut avoir des effets néfastes à la fois sur la santé, l'environnement et le climat. Pour limiter les effets de la pollution de l'air, il faut comprendre l'ensemble des mécanismes de formation des polluants atmosphériques. Lors d'épisodes de pollution à l'échelle régionale, une conjonction de phénomènes entre en jeu: de très fortes émissions anthropiques ou naturelles, un temps défavorable à la dispersion des polluants, une chimie et des dépôts plus ou moins rapides et efficaces. Tous ces facteurs sont très variables dans le temps et dans l'espace. Pour analyser finement l'ensemble des processus, il est nécessaire de construire des outils numériques intégrateurs de l'ensemble des causes, les modèles de chimie-transport. Le modèle CHIMERE utilise des champs météorologiques et des flux d'émissions de polluants et calcule de manière déterministe leur devenir dans la troposphère. Les résultats sont des champs tridimensionnels de concentrations chimiques. Ils peuvent être comparés à des mesures pour analyser des périodes passées ou servir à réaliser des prévisions de pollution. CHIMERE a ainsi permis d'évaluer notre compréhension du transport de polluants lors des campagnes de mesures ESQUIF, ESCOMPTE, AMMA ou MEGA-POLI. Il est intégré à la plate-forme de prévision nationale PREV'AIR, délivrant des champs de polluants prévus jusqu'à trois jours à l'avance. Le modèle permet aussi de réaliser des études de scénarios et de comprendre des tendances d'évolution de la pollution sur le long terme. Si la modélisation de la pollution photo-oxydante a atteint un bon degré de maturité, les derniers projets impliquant CHIMERE visent maintenant à accroître nos connaissances sur l'impact de la pollution sur la santé à l'échelle urbaine et sur les émissions et le transport des pollens. À plus grande échelle, ces projets ont également pour objectif d'analyser et de prévoir le transport de panaches de polluants engendrés par les éruptions volcaniques et les feux de forêts.
Fichier principal
Vignette du fichier
meteo_2011_75_23.pdf (733.72 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

ineris-00963329 , version 1 (04-06-2021)

Licence

Identifiers

Cite

Laurent Menut, Bertrand Bessagnet, Dmitry Khvorostiyanov, Solène Turquety, Jean-Louis Monge, et al.. Modélisation de la composition chimique de la troposphère avec CHIMERE. La Météorologie, 2011, 75, pp.23-32. ⟨10.4267/2042/45802⟩. ⟨ineris-00963329⟩
326 View
77 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More